YLEM

YLEM

UNE DISPARITION DE LA PERSPECTIVE

Sans suivre un dogme quelqu’il soit, ma vision photographique rejoint celle que l’on a parfois, les yeux fermés, quand le temps et l’espace disparaissent, sans altérer la certitude d’existence, que la lumière n’est qu’une énergie. L’or permet ce paradoxe dans mes tirages, être un miroir du monde, à la fois sans et avec une bien particulière surface, sans et avec une indescriptible et immense profondeur. Les feuilles d’or épousent la transparence végétale des papiers, marquée par le contraste des platine et palladium dans des fulgurances de vie.

« La nature se dit donc ainsi d’une première manière : la matière sous-jacente première pour chacun des êtres qui ont en eux-mêmes un principe de mouvement et de changement. »

Aristote

Physique

Pin It on Pinterest